Go to Top

Comment devenir propriétaires tout en bénéficiant d’avantages fiscaux ?

Loi Pinel

Pour avoir un toit au-dessus de la tête, une personne a deux alternatives : acheter sa propre maison ou louer. Louer un logement est la solution que la plupart des gens prennent pour un séjour court. A contrario, les longs séjours se font de plus en plus dans des maisons neuves. Le charme de ces habitations réside dans le charme qu’il dégage, mais aussi les avantages fiscaux qu’elles procurent. Depuis la loi Pinel à Lyon, la population se rue vers la poursuite de ces maisons flambes en neuf. D’un point de vue externe, cela porte à étonnement. Mais pour un investisseur, c’est une opportunité à ne pas louper. Rien ne motive plus qu’acquérir un logement en économisant sur le long terme.

La loi Pinel plus en détails

Il se peut que vous ayez déjà entendu de cette loi mais que le concept vous échappe. Depuis sa mise en place officielle vers le début de janvier 2015, cette disposition gouvernementale met en main des propriétaires potentiels une possibilité de réduire leurs impôts. Il s’agit notamment sur l’impôt de revenu. Cette disposition concerne surtout les immeubles neufs. Elle  a été mise en place pour favoriser le marché de l’immobilier dans la région ; que ce soit des les arrondissements en centre-ville et dans les périphéries. La défiscalisation Pinel à Lyon permet aux investisseurs de diminuer leurs dépenses. Indirectement, la disposition Pinel augmente leur rendement en minimisant les dépenses en impôt. Ils auront plus d’audace et de courage à s’aventurer vers les investissements à haut risque avec un rendement élevé. Pour les locataires, c’est tout aussi avantageux. Selon cette disposition, le loyer est règlementé et varie selon les ressources de ces derniers. Suivant une certaine durée de location, cette disposition permet aux locataires d’obtenir un taux de réduction sur son impôt. Il s’agit d’une réduction sur l’impôt sur le revenu. Pour en savoir plus, visitez slcpitance.com.

Les critères de la disposition Pinel

Pour évoluer dans cette région en pleine croissance, il est important de savoir les quelques critères exigés pour jouir de la loi Pinel à Lyon. Effectivement, pas tout le monde ne peut bénéficier des avantages fiscaux de cette loi. Pour tous les immeubles dans cette région, seuls les logements neufs entrent dans le champ d’application de la loi Pinel. A priori, il y a la règle de territorialité. Pour qu’un propriétaire bénéficie d’une défiscalisation, son bien doit impérativement se trouver dans une zone couverte par la loi Pinel. C’est-à-dire que l’immeuble doit être à Lyon ou dans ses alentours. Deuxièmement, son locataire doit désigner le logement comme étant sa résidence principale, et cela, sur une durée minimum de 6 ans. Troisièmement, la mise en location de la maison doit s’être fait dès les douze premiers mois de la mise en marché de cette dernière. Et enfin, le montant de la location devra être fixé selon les ressources du locataire et non selon le rendement attendu du propriétaire. Le loyer devra donc en principe être supportable pour le locataire. Il ne doit pas servir les intérêts du propriétaire investisseur.

Les avantages que procure cette défiscalisation

Quand cela concerne la défiscalisation, le sujet consiste à discuter de la  réduction de charges à supporter au niveau des impôts. Pour les investisseurs, la loi Pinel est stricte et non discutable. Elle ne favorise pas les anciens immeubles mais encourage plutôt l’investissement au neuf. Il s’agit en effet d’une incitation et d’un encouragement pour que de l’argent rentre dans la région. C’est une question de stratégie économique. Par contre, les réductions sur les immeubles neufs dont elle est sujet durent de neuf à douze ans. Un concept très attrayant car l’avantage est perçu sur le long terme. Et pour cela à un montant assez important de plusieurs milliers d’euro. A cet effet, le taux de réduction dont jouis un propriétaire augmente proportionnellement suivant la durée de la location. Si les locataires y séjournent pour six ans, le propriétaire bénéficiera d’une réduction d’impôt à un taux de douze pour-cent. S’ils décident d’y rester pour neuf ans, le taux augmentera à dix-huit pour-cent. Et pour ceux qui restent pour douze ans, le pourcentage de défiscalisation est de vingt-et-un pour-cent. Ce qui rend ce type d’investissement plus attrayant. Plus le temps de location est long, plus le taux augmente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *