Go to Top

Guide pour devenir un investisseur immobilier

Un investisseur immobilier

Lorsque l’on investit sur le marché de l’immobilier, c’est avec l’idée d’augmenter son capital de départ ou ses revenus actuels, notamment dans l’optique de préparer son départ à la retraite. Vous disposerez également d’un patrimoine que vous pourrez ensuite transmettre à vos enfants. Attention, il est important de prendre un certain nombre de précautions pour optimiser votre investissement. Quelles sont les informations essentielles à connaître et les concepts à maîtriser avant de vous lancer de manière plus concrète ?

Préférez une approche patrimoniale

Devenir investisseur immobilier signifie adopter une stratégie et s’y tenir dans le but d’atteindre les objectifs que l’on s’était fixés au départ. L’approche patrimoniale est par exemple une manière d’appréhender l’investissement comme le ferait un « bon père de famille ». Dans la plupart des cas, vous prendrez alors un crédit bancaire pour financer l’acquisition d’un logement. Une fois qu’il vous appartient définitivement, vous pouvez faire le choix, outre de l’habiter, de le louer ou de le revendre.

Cette approche ne fait pas courir le moindre risque à votre capital. Il faut tout de même bien reconnaître qu’elle s’adresse avant tout aux individus disposant déjà de moyens financiers importants. Elle correspond également mieux à des investisseurs ayant une vision à long terme et qui résident dans des zones où les prix de l’immobilier flambent. Dans de telles conditions, vous réaliserez nécessairement une plus-value lors de la revente de votre bien.

Les spécificités de l’investissement immobilier en cash flow

Il s’agit d’une stratégie différente. Elle consiste à acquérir des biens en deçà de leur valeur réelle sur le marché grâce à la négociation et en privilégiant les logements collectifs. Les montants des loyers et autres recettes devront ensuite dépasser ceux des dépenses dans le but de créer un excédent de trésorerie.

Cette stratégie s’inscrit dans une vision à court et moyen terme. Elle est idéale pour ceux qui n’auront pas la possibilité de compter sur des moyens financiers importants. Bien qu’un peu plus risquée que l’approche patrimoniale, elle laisse tout de même entrevoir de bien meilleures perspectives de rentabilité immobilière.

Privilégiez le marché locatif

Ce choix obtient les préférences d’une très grande majorité des investisseurs français. Il offre toutes les garanties de sécurité avec un rendement relativement intéressant. Si cette solution séduit, c’est également en raison de l’existence de plusieurs dispositifs de défiscalisation. On pourrait ainsi citer, par exemple, la loi Pinel pour les logements neufs et la loi Denormandie pour les plus anciens.

Attention, pour espérer bénéficier vous aussi des avantages offerts par ces dispositifs, il vous faudra tout d’abord vérifier que vous êtes éligibles. Il existe en effet plusieurs conditions d’accès. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un spécialiste du domaine fiscal. Lui seul reste en capacité de vous orienter vers les avantages les plus intéressants en fonction de votre situation personnelle et de vos envies.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *