Go to Top

Les erreurs à ne pas faire avant d’investir en loi Pinel

Exemple appartement Pinel

La loi Pinel est l’un des dispositifs de défiscalisation préféré des français. Il vous permet de vous constituer un patrimoine, générer des revenus passifs tout en profitant d’une réduction d’impôts. Mais comme tout investissement, il y a des risques. Afin de vous permettre d’optimiser votre investissement, nous vous proposons aujourd’hui 4 erreurs à ne pas commettre lorsque vous choisissez d’investir dans l’immobilier locatif neuf avec le dispositif Pinel.

Ne pas choisir le bon emplacement.

Avant d’investir dans l’achat d’un appartement neuf avec la loi Pinel, il convient de vérifier l’emplacement du bien, n’achetez pas uniquement sur papier. Rendez-vous sur place et faites un tour du quartier. Celui-ci est-il bien desservi par les transports en commun, il y a-t-il une école à proximité de l’appartement ? Toutes ces informations vous permettront de savoir si l’emplacement du bien est attractif et s’il sera facile de trouver un locataire.

Investir dans la mauvaise ville

Lorsque l’on investit dans l’immobilier, toutes les villes ne se valent pas. C’est particulièrement vrai dans le cas d’un investissement en loi Pinel. Vérifiez l’état du marché du logement avant de vous lancer. Si dans les zones tendues (classées Abis et A) la vacance locative est faible. Il est possible que vous vous retrouviez avec un bien non loué si vous décidez d’investir dans une zone où l’offre de logement est supérieure à la demande.

Acheter dans une résidence où il n’y a que des investisseurs.

Lorsque vous achetez un bien neuf, il est nécessaire de penser à la revente de ce bien. Si l’ensemble des appartements de la résidence sont achetés par des investisseurs en loi Pinel, il y a de fortes chances que nombre d’entre eux revendent leur bien à la fin de la période d’engagement. Si vous souhaitez, vous aussi, revendre votre bien à ce moment-là, vous serez en concurrence avec les autres investisseurs et votre bien perdra de la valeur.

Vérifiez votre capacité d’épargne

Avec votre investissement, une grande partie de votre emprunt sera payé par les loyers perçus pour la location de votre bien. Vous aurez surement besoin de compléter le loyer. Vérifiez donc que vous êtes en capacité d’effectuer cet effort d’épargne tous les mois. De plus, durant les périodes de vacances locatives, vous devrez continue de rembourser votre prêt, sans percevoir de loyer. Gardez toujours de côté quelques mois d’avance afin de prévenir tout problème de trésorerie.

Vous souhaitez vous faire accompagner votre projet d’investissement, retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin sur defiscalisation-conseil.com