Go to Top

Que représente les frais de notaire dans un investissement immobilier neuf ?

investissement immobilier neuf et calcul des frais de notaire

Quand vous achetez un bien immobilier, aussi bien ancien que neuf, il vous faut payer certains taxes et honoraires en sus, en plus du montant total du bien. On fait ici référence aux frais de notaire. Le montant de ces frais n’est cependant pas le même pour un investissement immobilier neuf que pour un investissement dans l’ancien.

En quoi consistent les frais de notaire ?

Outre la rémunération du notaire proprement dite, les frais de notaire intègrent également certaines taxes prélevées par l’Etat ainsi que les débours.  Ainsi, on peut inclure dans le calcul des frais de notaire la taxe de publicité foncière, la contribution de sécurité immobilière perçue par l’Etat, les frais divers et émoluments de formalités et enfin la rémunération du notaire.  Ces frais de notaire ne sont pas identiques pour les biens neufs et les biens immobiliers anciens. Un logement neuf est celui qui n’a jamais été habité ou qui sort de terre. Un bien qui a été revendu pour la toute première fois dans les 5 ans qui suivent son achèvement est déjà considéré comme un logement ancien. On appliquera donc à ce dernier des frais de notaire dans l’ancien. Il existe en ligne différents outils qui aide à réaliser une simulation pour calculer ses frais de notaire gratuitement.

A combien s’élèvent les frais de notaire dans le neuf ?

Si vous avez opter pour l’achat d’un appartement neuf, la rémunération du notaire se basera sur un barème fixé par l’Etat. Ces émoluments seront les mêmes aussi bien pour les logements neufs qu’anciens. Pour les biens dont le montant ne dépasse pas 6 500 €, le notaire percevra 3,945 % du montant TTC du bien. Le notaire prélèvera une rémunération à hauteur de 1,627 % du prix TTC du bien plus 150,67 € pour les biens valant entre 6 501 et 17 000 €. Jusqu’à 60 000 €, les émoluments sont fixés à 1,085 % du prix TTC du bien, plus 242,81 €. Au-delà des 60 000 €, le notaire percevra 0,814 % du prix TTC du bien plus 405,41 €. Les émoluments et frais divers s’élèvent pour leur part à 1 200 €  environ. La taxe de publicité foncière dans le neuf équivaut pour sa part à 0,715 % du montant hors taxes du bien. Pour le taux de contribution de sécurité immobilière, il faut compter 0,10 % du prix du bien.

Frais de notaire dans le neuf : moins chers ?

Par rapport aux frais de notaire dans l’immobilier ancien, les frais appliqués dans l’immobilier neuf sont réduits.  S’ils s’élèvent à 7 à 8 % du montant total de la vente dans le premier cas, ils ne représenteront que 2 à 3 % dans le neuf.  Pour se faire une idée sur le montant des frais de notaire à payer dans le neuf, il suffit simplement de faire une simulation frais de notaire en ligne, pratique et rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *