Go to Top

Quelles sont les répercussions de nouvelles mesures dans les zones exclues de Pinel ?

répercussionszones exclues de Pinel 

Le zonage Pinel reconduit jusqu’en 2021 n’est compatible que pour les zones tendues A bis, A et B1. La défiscalisation immobilière Pinel exclut strictement les zones dites détendues. Il s’agit notamment de la grande couronne parisienne et des zones rurales. Si certaines zones tendues sont privilégiées par la défiscalisation loi Pinel, les villes qui ne seront exclues de la loi Pinel risquent d’endurer des répercussions sur les nouvelles mesures.

Des villes menacées par la fin de la loi Pinel

Si les zones tendues A bis, A et B1 seront éligibles aux avantages fiscaux, à partir de 2018 les zones détendues C plus tard B2 seront exclues de la défiscalisation loi Pinel. Pour mieux comprendre les conditions d’éligibilité de cet avantage fiscal, découvrez les informations supplémentaires sur la-loipinel.info. En retirant la zone C et B2, c’est près de 900 villes qui sont exclues du dispositif Pinel.

En sortant du dispositif Pinel en 2018, les investisseurs qui s’engagent dans ce territoire national non couvert par la défiscalisation loi Pinel, n’auront plus droit à une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % appliquée sur le tarif du bien acquis. Si la zone C n’est plus éligible à partir de janvier 2018, ce ne sera qu’en janvier 2019 que les investisseurs qui s’intéressent aux petites villes ne profiteront plus de la défiscalisation loi Pinel. En effet, la zone B2 bénéficie d’un système de transition.

Répercussions des nouvelles mesures de la loi Pinel

Les zones exclues par les nouvelles mesures de la loi Pinel appliquée à partir de 2018 entraînent de nombreuses répercussions. La loi logement menace notamment Narbonne et le littoral. Les experts de l’immobilier craignent une baisse de la construction ainsi qu’une perte d’attractivité dans ces zones exclues par la défiscalisation loi Pinel. Pour plus d’informations sur les problèmes liés à la loi logement, lisez cet article sur toutes les répercussions des nouvelles mesures. Narbonne, Leucate, Gruissan, Fleury-d’Aube, Port-La Nouvelle, Peyriac-de-Mer, Salles-d’Aube, Vinassan et Sigean ne seront plus éligibles par la défiscalisation immobilière. De nombreux professionnels de l’immobilier redoutent une diminution brutale de la production de logements.

Cas de l’éligibilité de la zone B2

La différence avec la zone C qui ne sera plus éligible à la défiscalisation loi Pinel dès 2018, les villes situées dans la zone B2 bénéficient d’une transition qui n’interrompe le dispositif Pinel qu’à partir de 2019. Notons que certaines villes qui rencontrent des tensions importantes sur le marché locatif peuvent bénéficier d’un agrément préfectoral pour accéder à cet avantage fiscal.

Articles similaires